Evènement


Le projet étudiant Lab’Arts organise une exposition en collaboration avec des lycéens

Ani Bagramian, Arthur Bagel, Julien Gigan et Thibault Guillerme, quatre étudiants du Master Biologie Moléculaire et Cellulaire (BMC) ont eu la possibilité de réaliser un projet tuteuré dans le cadre de l’Unité d’Enseignement « Gestion de projet ». Le projet Lab'Arts a été réalisé en collaboration avec un groupe d'une vingtaine de lycéens du Lycée Saint-Louis-Saint-Bruno en option arts plastique. Les élèves étaient mélangés de la seconde à la terminale et toutes filières confondues.


Comment le travail s'est-il organisé ?

Dans un premier temps, nous avons exporté une partie des connaissances scientifiques qui nous ont été transmises lors de nos enseignements à l'université, aux lycéens à travers des séances de travaux pratiques. Puis, dans un second temps, en fonction de leur propre réceptivité et de leur sensibilité personnelle, les élèves ont maturé un projet artistique aboutissant à une production libre (installation, performance, photo, sculpture, peinture, vidéo, etc.) qui sera exposée sur le campus dans le cadre du Festival Les Arthémiades. 

Quel est l'objectif  de ce travail pour les lycéens ?

L'objectif pour les lycéens est multiple. D'une part le projet amène à faire découvrir l'univers de la microbiologie (un thème brièvement abordé au lycée) et du laboratoire lors d'une séance d'expérimentation directement sur des microorganismes vivants (champignons, bactéries). D'autre part, c'est l'occasion pour ces jeunes d'être de véritables acteurs d'une exposition. Leurs missions ne s'arrête pas seulement à construire le support visuel, ils doivent également penser l'exposition, lui donner un sens. Lors du vernissage, ils seront les "invités d'honneur" et chacun à leur tour pourront expliquer non seulement leur réflexion biologie mais aussi les questions sociétales et humaines que soulèvent leur travail. La construction d'une exposition rentre alors en total adéquation avec la progression du projet éducatif porté par l'enseignement d'arts-plastiques.

Finalement ce projet estompe la frontière entre lycéens et étudiants, réunis autour d'une doctrine culturelle fédératrice : briser le dogme entre Arts et Sciences.

Plus d'informations

 

Publié le 5 mai 2017